Exposition

 

Peintre de ciels et de marées basses, de paysages marins enveloppés de brumes, ses pas entraînent Frédéric Laboria sur les grèves des Iles Chausey ; du mont Saint-Michel à Saint-Jacut-de-la-Mer en passant bien évidemment par Dinard, son port d’attache.

Beaucoup de paysages épurés, de lumières transparentes les jours de fort coefficient de marée, de bancs de sable, de brumes épaisses, de ciels d’orage et de grains de pluie qui chauffent au soleil.

Tentes bleues et blanches caractéristiques de la plage de Dinard, bateaux sur fond de bord de mer, le Versaillais qui possède un atelier à Dinard, est un féru de marines. « J’aime les paysages assez lumineux. Il y a toujours un petit personnage pour donner de la dimension et de la profondeur. Ma peinture est très locale. » 

Né en 1957, Frédéric Laboria est peintre autodidacte.
Aquarelliste et pastelliste passionné par la mer, il peint durant une vingtaine d’années avant de se tourner vers les techniques de l’huile.
Depuis 1992 il expose à Paris, en Ille-et-Vilaine et plus particulièrement à Dinard, sa ville de prédilection.
L’artiste se décrit comme un « peintre côtier » amoureux de la Côte d’Émeraude et de sa région, ce qui lui vaut deux sélections au Musée National de la Marine à Paris où il est alors remarqué.
Par la suite, il remporte le Prix de la Banque Populaire lors de l’exposition des Beaux-arts de Versailles en 2012.
L’artiste se partage désormais entre son agence d’événementiel en Ile-de-France, son atelier versaillais et celui de Dinard où il aime passer l’été.

Site : Peintre Frédéric Laboriat

Atelier A3 : 30 rue Royale à Versailles

suscipit mi, Aenean commodo Curabitur venenatis