Damien Colcombet

Enfant, Damien Colcombet accompagne dans les fermes son père, ingénieur agronome, et observe à loisir vaches, moutons, cochons, etc. Il passe ses loisirs au zoo, en forêt ou au bord de l’étang familial, guettant chevreuils, renards, rats musqués et reptiles.
A 18 ans, il découvre les réserves du Kenya. S’en suivront d’autres séjours en Afrique (Tanzanie, Burkina Faso).

A l’adolescence, il découvre aussi les bronzes animaliers et apprécie particulièrement l’école classique du XIXème siècle, lancée par Barye, Mêne, Frémiet, Rosa et Isidore Bonheur, etc. et dont il est grand connaisseur. Grand connaisseur également de la faune, il est même consulté à titre d’expert par des commissaires-priseurs lors de ventes de trophées de chasse.

Après des études supérieures et 20 ans de carrière qui l’ont amené à la Direction financière d’une grande société française, il se consacre aujourd’hui exclusivement à la sculpture animalière. Il s’inscrit résolument dans le mouvement de renaissance de cette sculpture très réaliste, soucieuse de l’exactitude des attitudes et du détail morphologique des animaux.

En voir et en savoir plus : www.colcombet.com

Médailles :
Prix Edouard Marcel Sandoz 2013 du Salon National des Artistes Animaliers
Médaille de bronze 2015 de la Société des Artistes Français au salon Art en Capital

leo porta. mi, ut ante. libero. ut luctus elementum justo Praesent